Vous êtes ici

Médiathèques gratuites pour tous les Burgiens

Depuis le 1er septembre, tous les Burgiens peuvent bénéficier d’un abonnement gratuit dans les médiathèques de la ville. Une initiative qui vise à faciliter l’accès de tous à la culture.

 

Jusqu’à présent, les abonnements permettant l’emprunt dans les trois médiathèques de la Ville de Bourg-en-Bresse étaient gratuits pour les Burgiens de moins de 26 ans et les personnes non imposables bénéficiaient d’un tarif réduit.

Depuis le 1er septembre, la gratuité d’accès a été étendue et généralisée à l’ensemble des habitants de Bourg-en-Bresse. Cette décision municipale est un pas de plus en faveur d’un accès universel à la culture, au savoir et aux loisirs. « Nous savons qu’un tarif, même modeste, constitue un frein d’accès pour certaines personnes, frein qui peut venir renforcer une crainte symbolique (« les médiathèques, ce n’est pas pour moi »). Par la gratuité, la Ville affirme sa volonté d’une plus grande égalité d’accès et confirme que les médiathèques sont un lieu destiné à tous les habitants, quel que soit leur âge, leurs revenus, leur niveau économique, leur niveau d’étude... », souligne Sylviane Chêne, Maire-adjointe déléguée à la Culture et aux Relations internationales.

Une carte unique pour les trois médiathèques

illustration

Des offres diversifiées pour favoriser l’accès à la culture

La gratuité des abonnements vient renforcer une politique de fonds qui vise depuis des années à favoriser l’accès au livre et à la culture pour le plus grand nombre. Outre les abonnements pour emprunter, les médiathèques Albert-Camus, Aimé Césaire, Élisabeth et Roger Vailland proposent différents services.

Services accessibles sans abonnement

  • Lecture et travail sur place, pour tous et sans condition, dans des lieux qui ont été aménagés pour que les gens s’y sentent bien.
  • Programmation culturelle variée, qui a repris en juin et continue à l’automne (après un arrêt en début d’année pour cause de crise sanitaire) : lectures et contes pour enfants, ateliers, projections, spectacles, après-midi ou soirées jeux....

Services numériques (abonnement nécessaire)

  • Accès à des ordinateurs ou tablettes pour de la consultation Internet, de la bureautique, du jeu...
  • Accès depuis chez soi à une offre de contenu en streaming : presse et bandes dessinées en ligne, soutien scolaire, cours d’autoformation (informatique, langue, musique, fitness, code de la route...), concerts filmés, films documentaires...
  • Jeu vidéo : après plus d’un an de fermeture, réouverture de l’espace Gamebox (jeu vidéo sur place) de Camus dans le courant du mois de septembre

Services pour des publics spécifiques

  • Pour éveiller les enfants à la lecture : séances thématiques avec des classe de primaire, des crèches...
  • Ateliers d’aide aux démarches en ligne à Camus pour accompagner les publics en difficulté du fait de la fracture numérique (dont aide à la prise de rendez-vous pour la vaccination, qui a eu un grand succès).
  • Cartes spécifiques pour les collectivités et associations, accueils de groupe pour des publics en besoins spécifiques.

illustration