Vous êtes ici

Exposition Corps de Ville

Du 11 novembre 2023 au 4 février 2024

H2M Espace d'art contemporain - 5, rue Teynière
Du mercredi au dimanche de 13 h à 18 h
GRATUIT

Infos pratiques

Programmation de l'exposition

 

Cinq artistes émergentes, chacune venant d’horizons différents, ont été invitées à ausculter la ville, à l’embrasser dans toutes ses dimensions, à l’examiner et à l’écouter, la respirer ou encore à l’arpenter. Ainsi, elles ont pu appréhender Bourg-en-Bresse pour nous en livrer un diagnostic artistique. Dans cette exposition, la ville elle-même se révèle comme un matériau propice à la création.

La ville croît et se métamorphose en fonction de paramètres temporels, historiques, économiques, sociaux ou écologiques. Comparer la ville à un corps humain est une analogie courante chez les urbanistes. Le tissu urbain disposerait d’organes pour fonctionner : le cœur du centre-ville, l’épine dorsale de la rue principale, les artères des voies de circulation, les poumons des espaces verts… Toutes ces fonctions vitales font référence à un vocabulaire qui assimile la cité à un être vivant.

La ville est devenue un sujet de réflexion privilégié par les artistes qui la substituent dans leur pratique à la figure humaine. La ville est observée, photographiée, scrutée : l’interroger est une façon de questionner sa propre humanité.

À l’image de Bourg-en-Bresse, la ville moyenne est un lieu de vie, de travail et de loisirs où l’entrecroisement avec le sensible est particulièrement approprié. Cette « humanisation » répond aux enjeux sociétaux actuels qui poussent architectes et urbanistes à penser une ville capable de s’adapter, en conférant à leurs projets une dimension en lien avec ses habitants mais en composant aussi avec les éléments et la nature.

Lors d’une résidence, Niloufar Basiri, Alice Bertoye, Clémentine Chalançon, Sohyun Park, Alisha Wessler ont examiné Bourg-en-Bresse pour mieux la comprendre. Elles se sont concentrées sur un aspect spécifique de la ville tout en l'associant à une partie du corps humain, symbolisant respectivement le cœur, le ventre, la peau, les oreilles, les yeux et l’âme. À l’instar d’un chercheur, elles ont observé, émis des hypothèses et produit des œuvres spécialement conçues pour les espaces d’H2m. Toutes livrent ici un récit personnel, sensible, poétique, surprenant ou amusant, issu de leur exploration burgienne.

Ariane Réquin, commissaire d'exposition

 

 

affiche_corps_de_ville.png